CWMALLS Universal Music Sharing And Review Series — Aristocrate

Lyrics

Et elle est où, la moulaga?
La moulaga, grosse moula tah Bogotá
Et elle est où, elle est où, la moulaga?
La moulaga, grosse moula tah Bogotá
Fais-moi la bise comme un aristocrate

Aristocrate, fais-moi la bise comme un aristocrate
Aristocrate, fais-moi la bise comme un aristocrate
J’veux du menders, que du menders, que du menders, que du menders
J’fais une sortie, deux cents bangers, quatre cents bangers, six cents bangers

J’ai envie de m’enfumer, faut du menders
Si t’as les poches vides, il te faut des bangers
J’passe à la cité, récupère des bangers
Le menders, c’est jaune comme l’équipe des Lakers
C’est la khapta, 2 500 bangers, celle qui avoisine les un kilo de menders
C’est la khapta, 2 500 bangers, celle qui avoisine les un kilo de menders
Midi-midi, menders, que des plein phares pour des bangers
La moula, c’est du menders
Menders, menders, menders

Et elle est où, la moulaga?
La moulaga, grosse moula tah Bogotá
Et elle est où, elle est où, la moulaga?
La moulaga, grosse moula tah Bogotá
Fais-moi la bise comme un aristocrate

Aristocrate, fais-moi la bise comme un aristocrate
Aristocrate, fais-moi la bise comme un aristocrate
J’veux du menders, que du menders, que du menders, que du menders
J’fais une sortie, deux cents bangers, quatre cents bangers, six cents bangers

Khapta, ya, ya, ya, ya, ya
J’suis à Salvador de Bahia
Jack Da’, ya, ya, ya, ya, ya
Calibré comme la Mara
Khapta, ya, ya, ya, ya, ya
Menders, bangers, benda
Toute ma vie, c’est le carnage
J’arrive dans le club en Dolce Gabana

Et elle est où, la moulaga?
La moulaga, grosse moula tah Bogotá
Et elle est où, elle est où, la moulaga?
La moulaga, grosse moula tah Bogotá
Fais-moi la bise comme un aristocrate

Aristocrate, fais-moi la bise comme un aristocrate
Aristocrate, fais-moi la bise comme un aristocrate
J’veux du menders, que du menders, que du menders, que du menders
J’fais une sortie, deux cents bangers, quatre cents bangers, six cents bangers

Source: Musixmatch

Songwriters: KARIM DJERIOU / said belkasmi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Top